Sur la Route

The Boston Massacre

Je prépare l’artillerie lourde, un papa monoparental on the road, ça voyage low budget. Sleeping -40 (trop gros), tente pour 4 (trop grosse), une glacière molle qui rentre dans une sacoche, linge de rechange, brûleur, poêlon, j’ai même mes moulins à sel de mer et à poivre.

Skyline et ocean: Cap Hatteras

Ce soir, on a le goût de rêver. On embarque sur le bike pour aller faire le tour du village et regarder les maisons. On y va free spirit. On sent l’air chaud nous fouetter la peau. L’odeur de la mer nous entre dans le nez. De vrais surfs bums sur deux roues.

Kuta dans le rouge

J’avais choisi l’île des Dieux pour surfer jusqu’à la nausée, ma première mission d’envergure de ce trip de 6 mois. Le monde est décevant en général, mais se lever dans la couleur du matin rend pieux, board sous le bras, une force de tronc d’arbre à l’âme.

Babes ride out: la préparation

Cette ride-là, je l’attendais depuis un bout. Je l’attendais parce que ce n’est pas une ride comme les autres. C’est la première ride de 6 filles qui ont décidé chacune de leur bord d’aller au Babes Ride Out et qui se sont rencontrées il y a deux mois à peine par la magie des Litas.

Fury Road: Le Retour

La clé dans la porte, le sac déposé sur le sol, une grande respiration puis deux grandes questions : « Qu'est-ce que je mange? » et « Quand est-ce que je repars? ». Pour partir, il faut arriver. Faut fermer le livre avant d'en prendre un autre.

Fury Road: Motel Life

En voyage à moins de 60$ CA la nuit, dans le cœur d'une Amérique peu visitée, on n'a jamais croisé une seule femme de ménage, on a vidé nous-mêmes nous poubelles, on s'est essuyé avec la serviette mouillée d'un des gars ou pire encore, avec le tapis de bain, on a marché sur des miettes de chips qui n'étaient pas les nôtres.