Flat-track? Un simple appel pour des billets de saison pour la drag s’est transformé en un mégaprojet visant le retour des courses de moto sur terre battue dans la province, la création de Flat-Track Québec et la construction d’une piste au complexe de Pont-Rouge. Tout ça, en quelques jours. Marc-André Pagé qui pilote cette aventure nous raconte l’histoire.

Fournie par Flat Track Québec

La piste de Pont-Rouge, avant la construction de l’ovale en terre battue. Fournie par Flat Track Québec

« J’appelle Jacques Lebel, propriétaire de la piste d’accélération de Pont-Rouge pour des passes de saisons de drag. Et puis on jase de course, de la série télé Harley and the Davidsons, des flat-track du temps, et on lance l’idée d’une piste pour 2017… », explique Marc-André Pagé. La journée même, il crée un groupe Facebook pour tenter de mesurer s’il y a un intérêt pour le retour du sport à Pont-Rouge. En quelques heures, près de 1000 likes. Il avait sa réponse.

tirée de la page Facebook de Flat-Track Québec

Tirée de la page Facebook de Flat-Track Québec

De la course de drag à la moto flat-track

Il poursuit ses démarches, fait quelques téléphones et parle avec des légendes de moto flat-track au Québec. En quelques jours, il comprend qu’il est carrément en train de piloter le plus gros projet de flat-track au Québec depuis la presque disparition du sport il y a plus de 15 ans. « Y’a personne à Québec qui parlait d’une flat-track il y a trois semaines! », ajoute Pagé qui se souvient des dernières soirées de courses de moto sur terre battue qui se tenaient à l’Hippodrome de Québec.

Dans quelques jours, il amorce la construction d’un ovale de 1/4 de miles (1320 pied) bâtit sur un fond de sable et de terre forte et qui et fini en poussière de pierre.  Celui qui est aussi mécanicien chez Tribal Cycles vient tout juste d’être nommé porte-parole de la division Québec de Flat Track Canada. Il est définitivement sur une bonne lancée pour concrétiser son projet à Pont-Rouge.

L’objectif ultime : faire rouler la piste à l’année, tous les dimanches, été comme hiver, fonder une école de flat-track et utiliser l’ovale de terre battue pour des compétitions de calibre national et des pratiques ouvertes à tous.

Tirée de la page Facebook de Flat-Track Québec

Tirée de la page Facebook de Flat-Track Québec

Ouverture officielle de la piste de flat-track Pont-Rouge

Marc-André Pagé a choisi le 4 juin pour l’ouverture officielle de la piste de terre battue de Pont-Rouge. Et pour l’occasion, il fait ça en grand. Tout ce qui peut rouler sur terre battue est bienvenu pour pratiquer et courser. « Cette journée servira à promouvoir le sport. L’argent amassé permettra d’améliorer la piste, les infrastructures, les estrades, les lumières, le système informatique. C’est le début d’une nouvelle aventure. Venez montrer qu’il y a de l’intérêt pour ça », explique Pagé. Un genre de Kickstarter où chaque participant contribue au retour de la course de moto sur terre battue.

tirée de la page Facebook de Flat-Track Québec

Tirée de la page Facebook de Flat-Track Québec

Le Salon Auto-Sport de Québec

D’ici là, l’équipe de Flat-Track Québec sera au 48e Salon Auto-Sport de Québec avec en grande primeur : le dévoilement du véhicule officiel de Flat track Québec fait par Patrick Dessureault de chez Hardcore Cycle en plus d’une moto custom signée Hardcore Cycle, le tracteur à gazon de course de Jo Jolicoeur, la moto officielle Flat Track Canada de Hugues Pontbriand et quelques autres surprises.

Lorsque l’on parle d’un work-in-progress qui évolue de jour en jour, le projet de Marc-André Pagé est un excellent exemple.

Plus de détails à venir.

Page Facebook de Québec Flat-Track
Page de l’événement de Pont-Rouge – ouverture de la piste

Fournie par Flat-Track Québec

Course avec Flat-Track Canada. Fournie par Flat-Track Québec