Fury Road - Le roadtrip Nouvelles Récits Sur la Route

Fury Road : mécanique générale

Texte:
Charles-Édouard Carrier
Photographies:
Charles-Etienne Pascal

 

Les douanes sont stressantes. Même quand t’as rien à te reprocher. À la question: nommez 6 éléments suspects à observer lors du passage d’un véhicule, quelqu’un qui répond : « Vielle van, plusieurs homme, barbes, manteau de cuir, cheveux longs, tattoos et qui traversent à une drôle d’heure », certainement qu’il aurait tout bon à son examen Douanes 101. La tension était palpable dans le véhicule, petits rires nerveux, le douanier n’en fait pas de cas, 46 secondes plus tard, bienvenu au pays de Donald et Trump.

122A1268

Sitôt la frontière traversée, on organise le quartier général de ONELAND sur la banquette arrière de la van. Rien de mieux que d’être sur la route pour écrire à propos de la route. Mais les piles des téléphones et laptops se vident rapidement, nous forçant à suspendre les activités.

Puis, passent le Michigan, Indiana, Illinois, Iowa…

122A1252

122A1259

Pour reprendre les travaux du magazine, on achète une barre multiprise qui se branche dans l’allume-cigare. Après quelques calculs rapides, approximatifs et optimistes, on a conclut que 150 watts étaient amplement suffisantes pour alimenter deux laptops, recharger un iPhone et une GoPro et brancher le GPS. Cinq minutes plus tard, les gars avec qui on voyage ont dû sortir les outils et démonter la moitié du dash pour changer les fuses. C’est le danger d’acheter une cochonnerie à 15$ AS SEEN ON TV dans un truck-stop du Nebraska.

On ignore si les fils fondus étaient la cause de cette persistante odeur de brulé qui nous a suivis pendant un bon moment sur la West 80. Pourtant, l’inspection mécanique réalisée dans une allée menant à un cimetière n’a rien révélé d’anormal. On a beau renifler dans le moteur, sous le moteur, aux quatre roues et à l’exhaust: aucune source identifiable. On a des mécanos à bord, alors peu importe ce qui pourrait arriver, on sait que ce ne sera jamais un problème.

L’altitude aussi à un impact important sur la compression du moteur. À près de 3000m au-dessus du niveau de la mer, la van ne prend pas assez d’air et brûle trop de gaz. Résultat: la traînée de boucane noire offre de belles possibilités pour des photos et des vidéos, mais inquiète tout de même un peu…

122A1251

Prochain épisode, FURY ROAD: Toucher le Pacifique.