Les Litas, ce n’est ni un gang ni un club de moto. Elles n’ont pas de structure hiérarchique et ne revendiquent aucun territoire. Elles sont néanmoins présentes dans 11 pays et 58 villes et représentent plus de 750 femmes. Un taux de participation que bien des clubs de motards pourraient envier. Qui sont les Litas ?

Le commencement

En 2014, l’Américaine Jessica Haggett a eu l’envie de rassembler les femmes passionnées, qui comme elle, avaient soif d’aventure et de liberté sur deux roues. Au premier rassemblement, 2 filles de Salt Lake City se sont pointées. Elle et sa best. Ça n’a pas freiné ses ambitions pour autant. Le réseau a fait des adeptes et a tranquillement séduit les filles des états voisins qui désiraient tisser des liens autour de leur passion commune. La suite appartient à l’histoire. «[…] Vous êtes en train de construire quelque chose de kick-ass dans votre communauté, vous devriez être fières. Moi, je le suis […]» écrit Jessica dans son communiqué destiné aux nouveaux regroupements.

The Litas, MontrealThe Litas Montréal

C’est au Harricana que j’ai rencontré Vénus St-Onge, Karine a.k.a Kapine Deschamps et Brigitte Janvier, surnommée Bibi. Cofondatrices de la branche montréalaise, elles ont pris en charge le réseau par amour de la moto et pour répondre au besoin de créer une communauté à leur image. «On a vu qu’il n’y avait pas de réseau féminin à Montréal qui traduisait notre vision de la moto, on s’est alors dit, pourquoi ne pas le faire. Les Litas correspondaient en tout point à ce que nous désirions créer, on a fait les démarches nécessaires» explique Vénus en toute simplicité. Les trois amies invitent d’ailleurs les filles des villes voisines comme Québec, Ottawa ou même les petits patelins comme Montebello à partir leur propre branche. «Ce serait le fun de pouvoir créer des rassemblements entre les villes. La seule condition pour partir une branche, c’est d’être au moins 3 et organiser un événement par mois. C’est plutôt accessible comme engagement», enchaîne Karine. L’invitation est lancée !

La clientèle

Les Litas attirent principalement les femmes de 30-40 ans qui roulent leur propre moto, mais le groupe est ouvert à toutes les bikeuses de la métropole sans discrimination d’âge, d’expérience ou de type de bolide. «Tu es une fille, tu roules une moto, tu es une Litas», résume Karine. Il n’y a d’ailleurs aucune cotisation à faire pour être membre. Se rassembler, construire des souvenirs mémorables, faire de nouvelles rencontres, festoyer et prendre soin les unes des autres, c’est ainsi qu’elles définissent leurs objectifs. En d’autres mots, vivre le sisterhood. À voir la complicité des trois acolytes, on ne s’ennuiera pas avec elles cet été!

Et les hommes dans tout ça

La page Facebook des Litas est ouverte à tous. «Les hommes, les entreprises et les autres groupes de motards peuvent nous suivre et échanger avec nous. C’est même encouragé. C’est comme ça qu’on va créer un réseau sain et fort», affirme Vénus. Un groupe fermé exclusivement féminin est en place pour la communication directe entre membres. Les Litas organisent parfois des événements mixtes, mais 80% de l’agenda doit être girls only. C’est le Girl Power !

Saison 2016

Le 2 avril prochain aura lieu le premier meet-up des «Montréalitas». Cette rencontre permettra aux babes de se rencontrer, mieux se connaître et échanger leurs attentes face au groupe pour la saison qui s’amorce. «Celles qui ont des propositions d’activités ou d’itinéraire sont invitées à les partager», soutient Vénus.

D’ailleurs, les Litas du Vermont ont déjà contacté Montréal pour organiser une rencontre. À voir l’excitation sur les réseaux sociaux, on peut certainement affirmer que Jessica Haggett a visé juste en créant ce réseau. Et Montréal lui dit merci.

Raise Hell, Babes.

 


 

Le 1er meet-up mensuel The Litas Montreal
2 avril 2016, 19:00
Brasserie Harricana
95 Jean-Talon Ouest (coin St-Urbain), Montréal

Vous voulez vous joindre à la branche montréalaise ? thelitas.co/montreal

Pour suivre la page Facebook : The Litas Montreal

Pour en connaître plus sur l’organisation, www.thelitas.co.