PHOTOS: Julie-Alexandra Jaguar

Ce weekend, du côté de l’est de l’île de Montréal, une nouvelle shop de moto ouvre ses portes. Nous avons posé quelques questions au builder derrière ce projet garage pour qu’il nous parle de moto, de mécanique et de LOOP SHOP!

1. En préparation de ton ouverture, revenons un peu en arrière. Le projet d’ouvrir Loop Shop, ça fait longtemps que c’est dans l’air?

Ouvrir LOOP SHOP était la suite logique du parcours sur lequel j’étais. Depuis toujours, je travaille dans des ateliers comme mécanicien, au début pour les vélos ensuite pour les motos. J’avais mon petit garage sur le Plateau Mont-Royal dans un coin résidentiel, depuis déjà 3-4 ans. Au début, j’y allais pour moi-même comme hobby. Graduellement, mes amis et des amis d’amis me demandaient si je pouvais m’occuper de leur moto. Tranquillement les gens du quartier se sont tournés vers moi pour réparer leur moto et je me suis bâti une clientèle comme ça, de bouche à oreille. Je me suis décidé à quitter mon travail et à être à temps plein au garage.

2. Dans le processus d’ouverture de Loop Shop, le plus grand défi il est où selon toi?

Je pense que le plus gros défi qui m’attend c’est de subvenir ! Non, mais sérieusement, ce sera de bâtir une plus grande clientèle et surtout une clientèle fidèle. C’est pour cela que je m’investis à fond dans le projet et que j’essaie de faire le maximum pour satisfaire mes client(e)s. Ensuite ça va être de me distinguer des autres shops de motos qui existent!

3. Justement, qu’est-ce qui distinguera Loop Shop des autres shops de moto? Vas-tu avoir une spécialité?

Quand j’ai déménagé le garage, j’avais une idée que je voulais absolument intégrer à la shop : une boutique. Je voulais un espace pour exposer mes créations et partager le coin avec des artistes locaux. J’aime bien l’idée que ce ne soit pas juste un garage de mécanique, mais aussi une place où l’on va pouvoir prendre un café relax et feuilleter un livre de moto. Why not ?

4. Est-ce qu’il y a une shop, un brand ou un événement qui t’as inspiré dans la mise en place de Loop Shop?

Il n’y a pas vraiment d’évènement spécifique qui m’a inspiré le projet. J’ai toujours été un gars manuel et j’ai toujours aimé fabriquer quelque chose de mes mains. Avec la moto, je peux toucher à plein de facettes différentes, autant la fabrication que la mécanique. J’ai une forge avec laquelle j’ai fait quelques projets et c’est quelque chose qui m’intéresse vraiment. Ce qui me différencie, c’est que j’aime tout faire, j’suis un gosseux. Je prends du vieux et je le remets beau et »neuf ».

5. Loop Shop, est-ce que c’est un collectif ou une affaire de couple? Qui fait quoi dans la shop?

C’est vraiment mon projet, mais j’ai beaucoup d’amis qui se sont investis avec moi , dont ma blonde. Je suis pas mal autonome, je gère pas mal tout. Ma blonde s’occupe des réseaux sociaux. J’ai de la chance d’être bien entouré et d’avoir eu de l’aide pour accomplir mon projet, mon garage.

6. Ta blonde et toi, votre background moto respectif? Vous en faites depuis longtemps? Et la mécanique, ça fait longtemps que vous êtes dans ça?

Julie, ma blonde, et moi on a étudié ensemble en mécanique et c’est là qu’on s’est rencontrés. On a évolué ensemble là-dedans, je voulais en faire un travail. J’ai toujours été un manuel et elle partait de zéro. En même temps, on faisait notre permis moto. Ça fait 4 ans qu’on fait de la moto, mais je t’avouerai que ma blonde roule bien plus que moi! Digne d’un mécano, pleins de projets et aucune qui roule! J’ai eu un accident avec ma dernière moto l’an dernier et j’ai travaillé sur Loop Shop depuis. Mais à chaque fois que je peux embarquer sur une moto, je n’hésite pas. Avec mon boulot, j’ai la chance de les essayer. La moto m’a permis de rencontrer plein de gens intéressants et qui apprécient la moto autant que moi. Je trouve qu’il y a un regain dans notre génération et on perçoit ça différemment. Surtout en ville, on utilise nos motos au quotidien, pas juste de manière récréative.

7. Pour le party d’ouverture, on s’attend à quoi?

Pour le party d’ouverture, j’espère avoir des gens qui viendront voir la shop, m’encourager, voir le travail qu’on a fait, tout en ayant du fun! On va faire un BBQ sur place, on va avoir des snacks et sinon pour le reste c’est BYOB. On a plein d’espace pour se stationner ENFIN.

On invite tout le monde qui ont un intérêt, qui ont une moto, à passer nous dire bonjour et nous jasez ça à Pointe-Aux-Trembles!  


Ouverture officielle du LOOP SHOP
Samedi 25 août dès 14h
3923 Boul. St-Jean Baptiste
Tous les détails sur Facebook!