Texte : Valérie Maltais | Photos : Lisa-Gabrielle Plourde

Je roule sur ma moto, le mercure oscille près du point de congélation, mais j’ai droit à un gros soleil et aucun vent. Je porte un manteau de fourrure véritable qui fait de moi une grosse boule de poils sur 2 roues avec mon toutou d’enfance scotché dans le dos. Assurément, c’est l’une des plus belles journées de moto de ma vie qui débute que je me dis dans mon casque. C’est la toute première édition de la Sasquatch au Saguenay.

L’idée et le concept de la Sasquatch étant déjà établis, il ne me restait qu’à l’adapter à ma réalité d’ici. Je suis une rassembleuse et organisatrice née, je ne pouvais donc pas priver ma région de cette belle folie. La météo n’annonçait rien de bon pour le week-end. Ici, l’hiver a décidé de montrer le bout de son nez pas mal plus tôt qu’à l’habitude. La majorité des motos des amis sont déjà entreposées pour la saison froide.

Mais en cette journée du 27 octobre 2018, il y a 6 équipes qui se pointent : les Helados Barbudos, les Vieux Bucks, les Lover Tits, les Joyeux Lurons, les Jouvenceaux et les Catmotards. Vingt personnes qui ont bravé le froid pour plonger dans cette belle aventure. C’est avec une motivation incroyable, des costumes parfaits garnis de fourrure à profusion et des motos décorées avec beaucoup de panaches (et de peluches faut le préciser) que ces véritables Sasquatchs se sont présentés chez RPM Harley-Davidson pour le coup d’envoi.

Après un «déjeuner toasté» offert aux participants, j’explique le déroulement de la journée, on prend une belle grosse photo de famille et on décolle à midi tapant sous le regard amusé de quelques personnes qui se disent «j’aurai donc dû».

En quittant le point de départ, j’aperçois une équipe qui roule carrément sur la piste cyclable pour aller prendre une photo près d’un plan d’eau tel que demandé dans les consignes. Clairement, cette journée sera mémorable que je me répète. Nous Les Vieux Buck, une équipe que j’ai composé avec mon amoureux et mon beau-père, on part de notre côté accomplir notre premier arrêt. Mon beau-père ouvre le bal avec un immense panache installé sur ces Ape Hanger. On ne passe pas inaperçu. Le sourire des passants que l’on croise vaut plus qu’une MasterCard. On se fait même arrêter pour une photo : «Faut que je montre ça à mes chums, ils me croiront pas ! ». Un autre nous confie : « Vous avez fait mon après-midi !»

Dans l’élaboration des catégories, j’avais glisser un «Trouver un char jaune» en pensant que les participants tourneraient en rond longtemps avant d’en croiser un seul. Que vois-je au loin ? Les Joyeux Lurons ont trouvé un stationnement de véhicules de la Ville de Saguenay avec cinq chars jaunes stationnés. Ben voyons?! J’en pleure de rire! Plus loin, j’ai le plaisir de croiser une autre équipe qui en pourchasse un autre qui vient tout juste de leur passer sous le nez. Trop drôle!

La fin du rallye se déroule à la Voie Maltée à Jonquière où les deux juges sont concentrés à comptabiliser les points depuis le début de l’aventure. Les équipes arrivent une à une dans le délai prévu. C’est devant un bon café Amarula offert par la Voie Maltée que les grands gagnants de la première édition sont couronnés. Les Helados Barbudos (Barbus de Glace) ont remporté avec une écrasante majorité grâce à leur parcours sans faute et aux cinq chauffeurs d’autobus qui se sont joint à eux en point Bonus sur une photo. Ils se sont mérité les honneurs et le magnifique trophée confectionné par mon chum. Guy, mon beau-père, qui a mis le paquet autant sur son costume que sur sa moto est repartie pour sa part avec le trophée «THE Costume».

La première édition de la Sasquatch Saguenay s’est déroulée sur la coche pour la perfectionniste que je suis. Les insides, les photos, les souvenirs et tout le plaisir que nous avons partagé lors cette merveilleuse journée sont trop nombreux pour réussir à tous les décrire en quelques lignes. Une chose est sûre, il y aura une Sasquatch Saguenay 2019. Merci Catherine pour cette idée de fou!

 


Merci à tous ceux et celles qui ont donné un coup de main au déroulement de cette journée : Oneland, RPM Harley-Davidson, la Voie Maltée, Lisa-Gabrielle pour les photos, mon chum pour les trophées, les deux juges : Martine la Mama et Andrée la Belle-Mama et à vous belle gang de fous qui avez participé à l’aventure.