Photos: Audrey H. Arsenault et #sasquatchmtl2017

Le 18 novembre dernier se tenait la Dernière ride du Sasquatch à Montréal. Cest tout vêtu de manteaux de fourrure recyclés ou synthétiques que les participants ont pris dassaut la métropole. Cet événement qui clôt officiellement la saison de la moto se veut un hommage à notre réalité nordique et à notre endurance face au froid.

 

11h00, 3 degrés Celsius — La menace de pluie verglaçante se dissipe, on voit presque le soleil percer les nuages. On est prêt. Comme l’an dernier, le rendez-vous est donné au café Jeanne d’Arc, mais cette fois-ci on change de formule. Exit la parade en ville, aujourd’hui on viraille dans le coeur de Montréal dans le cadre d’un rallye rempli de défis. C’est en bravant le froid de notre délicieux novembre que les 10 équipes sont invitées à compléter le maximum du circuit qui leur est imposé. Temps alloué: 2h. À chaque arrêt, l’équipe doit publier une photo avec l’identifiant #sasquatchmtl2017 sur Instagram.

Sasquatch 2017 Instagram

À 11h30, le départ est lancé et #sasquatchmtl2017 s’active sur les réseaux sociaux. Les équipes se dirigent vers un lieu de prière, une installation artistique, un plan d’eau, une caserne de pompier ou s’arrêtent pour manger un hot dog steamé avec en background le sourire du cuisinier. Puis il y a ce point d’arrêt obligatoire à la boutique Le 63 où les généreux propriétaires, Amélie et Richard, offrent à chacun des participants rien de moins qu’un porte-clé en couille de Sasquatch véritable pendant qu’Audrey en profite pour nous tirer le portrait.

Le rallye se termine à 14h00 au MR250. À l’arrivée des participants, le bar offre à chacun un délicieux drink chaud et réconfortant pour marquer la fin du défi. Une recette de grand-mère qui goûte la tarte aux pommes et qui donne envie de tomber dans la marmite. Les photos Instagram de la journée défilent sur les écrans du bar bondé de monde pendant que les Sasquatchs se racontent leurs aventures et reviennent sur les moments forts de la journée. On remet les prix de présence offerts par Goulet Moto Sport, Brixton, Deus, Rebel Wells et Oneland. De son propre chef, Fred, un des participants, ajoute un prix: une couverture de laine d’armée parfaite pour les roadtrips: «Je m’en suis acheté une, puis je me suis dit que j’en achèterais une deuxième pour donner à la gang». Merci Fred !





 

Au bout du bar, concentré comme des mathématiciens avant le décollage d’une fusée, Frédérique, Judith et Ti-Gui de LaRun compilent les points pour déterminer la première place. Les Chiennes sont à égalité avec les Pubescents. Les deux équipes sont mises au défi dans un duel roche-papier-ciseau qui sera gagné en 2 de 3 par les Chiennes, couronnées grandes gagnantes de la Dernière Ride du Sasquatch 2017.

Les amis, les partenaires, la température, le gros fun : on pouvait difficilement demander mieux pour ce dernier événement de la saison. C’est définitivement un party qui deviendra une tradition chez ONELAND. Après l’Abitibi qui a joint la Dernière ride du Sasquatch pour la première fois cette année, un intérêt se fait déjà ressentir à Québec et à Moncton pour l’an prochain. Gros Sasquatch 2018 en vue !

Merci spécial à tous les allumés qui ont plongé tête première dans cette idée folle de prendre la ville d’assaut en coat de pouèles. Votre implication, vos costumes, vos logos d’équipe et votre courage ont fait de cette deuxième édition un beau succès.

Bonne fin de saison 2017. Merci pour votre support et votre participation. Vous êtes parfait !

La galerie de photos complète est en ligne sur la page Facebook de ONELAND.