Communauté Culture moto Histoires de garage Moto Nouvelles

Un biker, ça fait quoi en hiver?

Chroniqueur invité – Cedrik Drouin a.k.a. Chopper Québec

Tout le monde le sait, l’hiver au Québec ce n’est certainement pas la meilleure saison pour vivre sa vie de motocycliste. Le frette, la neige et la noirceur ne sont pas vraiment les meilleurs amis de la moto. J’ai profité de l’arrivée de Noël pour demander à mes chums : « un biker, ça fait quoi en hiver? » J’ai eu toute sorte de réponses les plus imbéciles les unes que les autres. J’ai des bon chums…

J’en suis venu à la conclusion qu’il y a deux genres de biker en hiver. Le premier, lui, il n’est pas trop difficile. Il passe son hiver à préparer ses rides et sa moto pour la prochaine saison. Le deuxième est un peu plus intense: il passe son hiver dans le garage avec les mains sales pi d’la bière frette. Mais dans les deux cas, tout le monde est d’accord que l’hiver, c’est fait pour penser aux roadtrips à venir, taponner son bike et boire un peu de bière, ou des fois , trop de bière.Pour moi, être un biker en hiver, c’est s’installer dans le garage avec la musique dans le tapis pour commencer à planifier le projet, sortir les outils et démonter la bête en ne sachant pas clairement où je m’en vais. C’est aussi de commander des pièces sur Internet. Pour vrai, meilleur feeling ever! T’es content quand tu commandes, t’as du gros fun a regarder le tracking de ton colis pi tu feel comme un kid à Noël quand tu reçois finalement LA pièce que tu attendais depuis les 2-3 dernières semaines!

Et l’hiver, c’est aussi être sur le party avec la gang et après 2-3 bières, décider d’aller dans le garage pour starter le bike, juste pour entendre le son pi bruler le tire parce que… « anyway, j’avais prévu en mettre un neuf pour la prochaine saison ». C’est après 4-5 partys de garage que tu réalises que c’est déjà rendu la fin janvier. Fuck! Faque là, tu commences à te grouiller un peu plus. Préparer les vraies rides et passer un peu plus de temps dans le garage. Les swap meet commencent, tu fais de nouvelles rencontres. Tu trouves quelques pièces que tu cherchais, tu réalises que t’es déjà rendu fin mars pi que t’es pas prêt pentoute encore. Tu paniques un peu, demandes de l’aide à tes chums, pour finalement arriver fin avril avec ton bike enfin prêt pour la saison.

Toi, cet hiver tu fais quoi?

On peut suivre Cédrik Drouin sur son compte Instagram Chopper Québec. Notre chroniqueur invité est aussi le cofondateur de la marque Bad News.


Lisez notre article pour en apprendre plus sur la marque Bad News