Art & Expos Musique Nouvelles

VINYLE ‘N STEEL #1 – Des disques de roadtrip

Quand j’ai vu que l’équipe de ONELAND cherchait des collabos pour son site web, je me suis dit que c’était une bonne façon pour moi de pouvoir partager deux de mes passions: la moto et la musique.

Pour moi, ces deux activités sont intimement reliées. Ma passion pour le rock a débuté en même temps que l’achat de mon premier bike vers mes 11-12 ans, un vieux Yamaha Enduro 100 1979 deux temps, le frame un peu croche, mais qui me permettait de faire mes premières rides sur le lot à bois de mon grand-père George dans le Bas-du-fleuve. Du même coup, je découvrais aussi la musique, jeune rebel en devenir, je spinnais mes premiers CDs de Maiden, Pantera et AC/DC.

Cinq motos plus tard, des tournées, un label, une collection de vinyles qui n’en finit plus de grossir, je me retrouve à vouloir te faire découvrir quelques disques. Ça donnera le goût, je le crois, de kickstarter ton bike et faire le tour des magasins de disques (café racer style) pour trouver ces petits bijoux souvent oubliés, boudés et méconnus. Peut-être que tu les connais déjà, du moins j’ose espérer t’en faire découvrir quelques-uns au fil des semaines.

Je t’invite à écouter ces disques-là que je vais te présenter, très fort dans ton salon, bien assis dans ton couch, ‘tite bière à la main, le iPhone fermé. Décroche comme quand tu roules ton bike, mon chum. Pour débuter ce billet je me lance avec 2 de mes disques favoris pour me cranker avant de partir sur une ride.

ZZ Top – Tres Hombres

ZZ_Top_-_Tres_HombresC’est le 3e album de ces barbus de Houston. Là, je sais tu te dis: « Voyons, pour vrai, ZZ Top? Le band avec le hot rod de l’espace qui a un caméo poche dans Back to The Future 3? » Ouais, c’est eux. Je sais. ils ont mal viré comme plein d’autres bands du genre, mais ce disque-là est groovy, fuzzy, bluesy avec des petites touches stoner comme sur le hit Master of Sparks. En écoutant ce maître des étincelles, je me vois rouler mon KZ 76 dans le désert du Texas portant le Biltwell Gringo, visière chrome, et regarder les cactus défiler le long de la 66. Ce disque sonne comme un vieux CB 750, pur et vrai, pas d’artifices, juste 3 hommes un brin weedés qui groove la dirt du Texas!

4.5 sur 5 et sous effet psychotrope c’est un 7 sur 5.

 

Grand Funk – Grand Funk

Grand_Funk_(album_cover)C’est le 2e disque de ce band de Détroit devenu Grand Funk Railroad quelques années plus tard. D’ailleurs, c’est un autre band qui a mal viré avec les années. Je pense quand même que les trois premiers disques sont top notch. J’étais au Marché aux Puces Saint-Michel quand mon chum Jean m’a dit: « Pognes toi ça, tu vas voir la bass est fucking heavy ». Et Jean était dead on! Man, les tracks de bass sur ce disque sont mentales! J’ai l’impression que le recording a été fait live en studio, tellement y’a une énergie sur cet opus. Ça te donne le goût de partir un band et de lever les feutres en tournée dans ton boogie van 1969. Même si y’a funk dans le nom du band, selon moi on est plus dans le hard rock, avec beaucoup de teintes soul et de jam.

4.5 sur 5 et sous effet psychotrope, je crois avoir déjà atteint le 8 sur 5.