Author

Contenu Sponsorisé

Browsing

Cet article est une collaboration de Promutuel Assurance. Faites une soumission chez Promutuel Assurance pour les produits d’assurance moto.


 

Même si l’été tire à sa fin, les mois de septembre et octobre sont d’excellents moments pour partir à moto. Moins de trafic, température fraiche, hébergement à tarif moins dispendieux qu’en haute saison, etc. Alors, pourquoi ne pas découvrir le Québec à moto le temps d’un long weekend? Que ce soit pour une escapade improvisée ou un voyage planifié, voici des suggestions de routes ou de destinations.

1. Le chemin du Roy

Prenez le chemin du Roy, de Repentigny à Berthierville, et découvrez une route patrimoniale qui longe le fleuve. Vous y trouverez notamment un belvédère avec une vue panoramique, un vignoble et des maisons coloniales de la Nouvelle-France. Ce court trajet est parfait pour une escapade d’une journée.

2. La route des Navigateurs

La route des Navigateurs s’échelonne sur 470 kilomètres et longe le fleuve Saint-Laurent, de la Baie-du-Febvre à Sainte-Luce. La moitié de cette route, qui épouse le tracé de la route 132, permet de contempler de multiples paysages magnifiques. Afin de vous y retrouver, il suffit de suivre les pancartes et points d’arrêt clairement identifiés.

3. L’Anse-Saint-Jean

Dans le creux des montagnes, à l’Anse-Saint-Jean, découvrez un coin naturel et unique sur le littoral du Fjord-du-Saguenay ainsi que des paysages d’une beauté à couper le souffle. Dans ce coin de pays, des maisons d’époque datant de 1838 ont gardé leur cachet rustique. Deux parcs permettent de s’imprégner de la nature : le parc national du Fjord-du-Saguenay et le parc marin du Saguenay−Saint-Laurent. Des activités y sont offertes, comme de l’équitation, de la randonnée pédestre et un spa nordique.

4. Villégiature anglophone de Métis-sur-Mer

Égarez-vous à moto à Métis-sur-Mer, un coin loin de la ville situé au fond d’une baie tranquille. C’est la bourgeoisie anglophone qui s’est approprié ce lieu de villégiature, lequel existe depuis plus de 100 ans. Vous y trouverez notamment une architecture remarquable.

5. Pour les aventuriers: La route Transtaïga

La route Transtaïga est une route gravelée du Nord-du-Québec. Elle traverse une partie de la taïga dans la région subarctique, sur le territoire de la Baie-James. Idéale pour se ressourcer et profiter de la nature, elle s’étend sur 688 kilomètres et comprend plusieurs haltes routières. Vous pouvez y pratiquer des activités comme la pêche et le camping.

D’autres suggestions?

Trouvez des suggestions sur le site Québec à moto, qui propose une méthode simple afin de découvrir des circuits de moto au Québec. Explorez des régions, ajoutez des points d’intérêt et faites votre parcours final avant de prendre la route!

C’est l’été, on a tous envie de prendre le large. Et l’aventure, elle commence aussi bien de ce côté de la frontière que de l’autre, chez nos voisins américains. Que ce soit pour un weekend éclair en direction du Lake Placid, une semaine sur la côte est ou bien un voyage sans lendemain vers la 66 et les déserts du sud, les USA et la moto, c’est un match parfait. Côté assurance, on doit se poser des questions?Il est fortement conseillé de vérifier son contrat d’assurance avant le départ et ce qui est important à retenir : l’assurance moto comporte les mêmes couvertures que l’assurance automobile voici les conseils des experts chez Promutuel Assurance.

Quelle est la couverture de la SAAQ à l’extérieur du Québec?

Sur le site de la SAAQ, vous trouverez l’information nécessaire concernant vos protections en tant que titulaire d’un permis québécois. Effectivement, comme assuré de la SAAQ, vous avez droit à la même couverture, que vous soyez dans la province ou pas. Si vous êtes victime d’un accident de la route (ce que l’on ne souhaite à personne), tous les frais médicaux vous concernant seront pris en charge par la SAAQ.

Quelles protections d’assurance dois-je avoir?

Avant votre départ, il est important de vérifier auprès de votre assureur le montant de votre responsabilité civile. En effet, cette protection obligatoire permet, entre autres, de couvrir les dommages matériels et corporels causés à des tiers lorsqu’un accident survient à l’extérieur du Québec. Si vous voyagez aux États-Unis, par exemple, il est conseillé de revoir le montant à la hausse pour éviter toutes mauvaises surprises.

Si vous êtes responsable d’un accident à l’extérieur du Québec, la protection responsabilité civile ne pourra à elle seule couvrir vos dommages. Vous devez alors détenir la protection « Tous risques » ou « Protection ou renversement » du Chapitre B.

Quels éléments doivent être validés auprès de mon assureur?

Essentiellement, vous devez vérifier si votre couverture d’assurance est adéquate pour les voyages hors de la province.

Oneland

Dois-je informer mon assureur de la durée du voyage?

Lorsqu’une personne voyage aux États-Unis ou dans une autre province du Canada, elle est automatiquement couverte pour une période qui varie en fonction de l’assureur. Cependant, si la durée de votre séjour est supérieure à la période fixée par votre assureur, il est important de le prévenir. Promutuel Assurance nous précise que, pour une durée plus longue que celle spécifiée dans votre contrat, une surprime peut être exigée pour l’assurance moto, et celle-ci est différente d’un assureur à l’autre.

Et le montant en responsabilité civile?

La couverture minimale est de 50 000 $, mais de façon générale, les montants d’assurance suggérés varient d’un million à deux millions de dollars canadiens.

De façon générale, la couverture minimale est de 50 000 $, et les autres montants proposés varient d’un million à deux millions de dollars canadiens. Si vous voyagez fréquemment aux États-Unis, nous vous conseillons d’opter pour une couverture de deux millions. Ainsi, si vous êtes responsable d’un accident, vous aurez la couverture la plus élevée.

Et l’assurance collision?

Vous devez également vérifier si votre police comprend l’assurance collision, laquelle vous protège lorsque vous causez des dommages à votre moto. La protection n’est pas obligatoire au Québec, ni à l’extérieur. Cependant, elle peut vous être très utile lors de vos voyages. Par exemple, s’il vous arrive un accident aux États-Unis, vous n’aurez qu’à débourser votre franchise afin de couvrir les dommages occasionnés à votre moto.

Derniers conseils importants

Nous avons fait le tour des questions concernant un voyage au Canada ou aux États-Unis. Si vous décidez de faire un voyage ailleurs dans le monde, nous vous recommandons fortement d’en discuter directement avec votre assureur.

Enfin, il est à noter que ces conseils concernent le titulaire d’un permis à la SAAQ et le propriétaire de la moto. Avis aux jeunes et aux nouveaux motocyclistes : évitez la location de moto. Conduire une motocyclette demande de l’aisance, une réelle expérience et une excellente connaissance du véhicule. Il est donc beaucoup plus risqué de louer une moto si vous n’avez pas d’expérience en voyage de longue durée.

En collaboration avec Promutuel Assurance.