Nouvelles

COVID-19 – Alors on plaque?

Texte par Sandra Mathieu
Photo Jake Jones

Votre moto vous fait de l’œil depuis la mi-mars lors de chacun de vos passages dans le garage? En ces temps de confinement forcé, comme des milliers de motocyclistes québécois, vous hésitez entre le renouvellement d’immatriculation et le remisage de votre bolide à deux roues? Certains prônent l’abstinence et d’autres, la prudence. Pistes de réflexion.

Mario Vaillancourt, relationniste de la SAAQ, tout comme Sylvain Bergeron, président de la Fédération motocycliste du Québec, réfèrent aux directives des autorités de la santé publique pour les déplacements dans les circonstances actuelles.

« Il n’y a pas d’interdiction de faire de la moto, mais notre position est claire auprès de nos membres et des associations affiliées, souligne Sylvain Bergeron. On doit se conformer aux consignes gouvernementales au même titre que les automobilistes, c’est-à-dire s’en tenir aux déplacements essentiels et, bien sûr, éviter les rassemblements et les déplacements interrégionaux. Chacun doit utiliser son gros bon sens. »

Les exigences du gouvernement sont claires en ce qui a trait aux rassemblements. Des amendes salées (750 $) attendent d’ailleurs ceux qui roulent avec un autre motocycliste qui ne réside pas à la même adresse.

Appel à la retenue

Dans sa chronique « Prière de ne pas vous casser la gueule publiée » dans La Presse le 6 avril dernier, Patrick Lagacé met en lumière le sujet controversé de la moto et des sports à risque en temps de pandémie. On y apprend que les chirurgiens orthopédistes de la province somment les motocyclistes de « faire appel au bon jugement et surtout à la retenue » pendant cette période où tant de ressources médicales sont consacrées à lutter contre la COVID-19.

La Dre Nathalie Kouncar, chirurgienne orthopédique à la Cité-de-la-Santé à Laval, rappelle que les statistiques ne mentent pas : « Les accidents graves de moto sont plus nombreux au printemps. Les motocyclistes ont fait une pause de plusieurs mois et les automobilistes ne sont plus habitués à leur présence sur la route. De plus, la plupart des accidentés de moto doivent subir plusieurs chirurgies et passent souvent de nombreux jours aux soins intensifs. Ce n’est clairement pas le bon moment d’y être. »

Pratico-pratique

« Il est d’abord important de préciser qu’il est possible de remiser sans frais la moto ou le véhicule récréatif avant la date limite de paiement, soit le 30 avril 2020, explique Mario Vaillancourt, porte-parole de la SAAQ. Ainsi, lorsque la situation le permettra, il sera possible de déremiser son véhicule en payant les droits d’immatriculation et d’assurance pour la période d’utilisation seulement. »

On peut utiliser les services en lignes pour le remisage et le déremisage. Il est important de conserver son dernier certificat d’immatriculation, car celui-ci sera nécessaire lors du déremisage.

Services en ligne aux citoyens : https://saaq.gouv.qc.ca/services-en-ligne/citoyens

À noter : ne pas payer son certificat d’immatriculation ne crée pas un remisage automatique. Pour l’immatriculation d’une motocyclette non renouvelée à l’échéance, le coût de l’immatriculation est de 100 %.

Pour calculer le coût du renouvellement de l’immatriculation pour l’année en cours et pour connaître les pourcentages de remboursement pour les véhicules à usage saisonnier en lien avec le remisage, utilisez ce tableau fournie par la SAAQ:

Mois Coût (%) Remboursement (%)
Avril 100 83,3
Mai 100 83,3
Juin 83,3 66,7
Juillet 66,7 50,0
Août 50,0 33,3
Septembre 33,3 16,7
Octobre 16,7 0
Novembre 16,7 0
Décembre 16,7 0

Pour l’immatriculation d’une motocyclette non renouvelée à l’échéance, le coût de l’immatriculation est de 100 %.

https://saaq.gouv.qc.ca/saaq/tarifs-amendes/immatriculation/cout-renouvellement-immatriculation/motos/

https://saaq.gouv.qc.ca/saaq/tarifs-amendes/immatriculation/cout-remboursement-vehicules-usage-saisonnier/

Le saviez-vous?

Une vérification mécanique est requise seulement si le véhicule est remisé plus de 12 mois. Par exemple, si le véhicule est remisé le 30 avril 2020, la vérification mécanique sera requise à compter du 30 avril 2021.

Plus d’info : https://saaq.gouv.qc.ca/services-en-ligne/citoyens/