Author

Oneland

Browsing

Dans la série Builders, nous allons à la rencontre de passionnés de moto customs, de modifications et de performances. Ces artistes, artisans et ingénieurs apportent un grand dynamisme dans le monde de la moto au Québec, et nous sommes fiers de les représenter!

On vous ici Dave Poulin, de Hangar 116. Let’s go!

Raconte nous ta première histoire de moto

Dans mes premières motos, celle dont je me souviens le plus est mon RD400 Yamaha 1976. Je l’avais acheté à l’âge de 15 ans dans le fond d’une grange au coût de 50$, on l’a trouvé car mon oncle cherchait de vieilles motoneiges. Il cherchait les vieilles granges et allait cogner aux maisons pour trouver des aubaines. On a cogné chez une dame qui avait cette moto et lui n’en voulait pas alors moi je l’ai acheté. La moto était non fonctionnelle depuis plusieurs années, je l’ai mise en marche après le nettoyage des carburateurs, une nouvelle batterie et quelques ajustements. J’avais même les papiers! Après quelques tests dans mon rang, on s’est rendu compte que c’était une petite bombe. J’ai trippé sur cette moto, je l’ai vendu 2 ans plus tard pour 300$. Aujourd’hui, dans l’état où elle était, elle vaudrait au moins 10 fois plus!

 

Deuxième projet personnel, Suzuki GT550 1973

Un road trip que tu conseilles à tous le monde

Je n’ai pas fait énormément de road trip en moto, car je passe beaucoup plus de temps à les modifier et à les réparer que de me promener.  Mais la randonnée que j’ai préférée faire est celle qui mène au mont Washington aux États-Unis en passant par les montagnes blanches. Une belle journée de 730 km. 

Projet récent Honda CB750 F2 Supersport 1978, montée en 890

Hangar 116, ça mange quoi en hiver ?

En fait l’entreprise existait depuis 2013 sous le nom d’Atelier Dave Poulin. En janvier 2019, l’entreprise s’est incorporée et elle a changé de nom pour Hangar 116. On voulait un nom bilingue qui représente bien l’entreprise, qui a débuté dans un hangar en 2002 à mes 17 ans chez mes parents, numéro de porte 116. 

C’est aussi à mes 17 ans que j’ai acheté ma 1ère soudeuse, et j’ai commencé à modifier mes frames de VTT pour mettre des moteurs de moto sport et les rendre plus performants. 

 

Projet récent Honda CB750 F2, silencieux sur mesure

Depuis, je n’ai jamais cessé de travailler sur des motos. En 2015, après avoir écouté l’émission Cafe Racer avec mon cousin Dominic qui commençait à travailler pour moi, on a sorti nos vieux « BECIK » pour leur donner un nouveau look. Une fois terminés, nous les avons publiés sur Facebook et la directrice du Salon de la Moto de Montréal nous a offert d’aller les présenter. Suite a cette premiere année au salon, mon garage s’est transformé en atelier de restauration, de modification de moto et de silencieux sur mesure, que nous fabriquons à la main.

Les produits Motogadget

Tu distribues aussi Motogadget, tu nous en parle un peu plus ? 

Je vends toute la gamme de produits Motogadget et j’en fait l’installation. Ces produits sont ultra fiables, de haute qualité, construit en Allemagne et dont j’ai confiance. Ce sont des clignotants discrets dont l’éclairage se voit de loin, des compteurs de vitesse/rpm, des miroirs sans verre, des unités de contrôle pour rendre l’électronique de vos vieilles motos aussi fiables qu’une moto neuve. C’est efficace et simple à utiliser. 

Premier build, GL550 montée en CX650

Ton build dont tu es le plus fier

C’est mon Honda Silverwing GL500 1982 que j’ai transformé en scrambler avec un moteur de CX650. Cette moto a fait tourner les têtes et a fait énormément jaser au salon de la moto en 2017. Je suis fier de tous mes builds autant les miens que ceux de mes clients, car j’en prends bien soin et je ne néglige aucun détail. 

Le monde de la moto a changé au Québec ?

Les motos de type Cafe Racer, Bobber, Scrambler, Brat sont plus populaire depuis les 6-7 dernières années. Les gens ont pris plaisir à modifier leur vieille moto. C’est pour cette raison qu’elles sont difficiles à trouver et qu’elles ont grimpé de prix. 

Silencieux sur mesure sur une CB750

Des projets futur pour Hangar 116 ? 

Depuis décembre 2020, nous avons notre propre équipement de sandblast et de peinture cuite (powder coat) pour offrir la meilleure qualité possible à nos clients. De cette façon, nous réalisons chaque projet de A à Z dans le garage sans avoir à faire intervenir de sous-traitants, on s’assure ainsi d’un produit impeccable tout à l’image de hangar 116. 

Nous travaillons activement sur notre boutique en ligne pour l’optimiser. Nous y vendons des produits de qualité approuvés et testés directement dans notre atelier. Notre but étant de rendre disponible à tous les produits que nous utilisons quotidiennement. À venir sur le site web: de nouveaux silencieux fabriqués ici-même, performants et de hautes qualités. 

 

Dans la série Builders, nous allons à la rencontre de passionnés de moto customs, de modifications et de performances. Ces artistes, artisans et ingénieurs apportent un grand dynamisme dans le monde de la moto au Québec, et nous sommes fiers de les représenter!

On vous présente ici Dave Poulin, de Hangar 116. Let’s go!

Raconte nous ta première histoire de moto

Dans mes premières motos, celle dont je me souviens le plus est mon RD400 Yamaha 1976. Je l’avais acheté à l’âge de 15 ans dans le fond d’une grange au coût de 50$, on l’a trouvé car mon oncle cherchait de vieilles motoneiges. Il cherchait les vieilles granges et allait cogner aux maisons pour trouver des aubaines. On a cogné chez une dame qui avait cette moto et lui n’en voulait pas alors moi je l’ai acheté. La moto était non fonctionnelle depuis plusieurs années, je l’ai mise en marche après le nettoyage des carburateurs, une nouvelle batterie et quelques ajustements. J’avais même les papiers! Après quelques tests dans mon rang, on s’est rendu compte que c’était une petite bombe. J’ai trippé sur cette moto, je l’ai vendu 2 ans plus tard pour 300$. Aujourd’hui, dans l’état où elle était, elle vaudrait au moins 10 fois plus!

Deuxième projet personnel, Suzuki GT550 1973

Un road trip que tu conseilles à tous le monde

Je n’ai pas fait énormément de road trip en moto, car je passe beaucoup plus de temps à les modifier et à les réparer que de me promener.  Mais la randonnée que j’ai préférée faire est celle qui mène au mont Washington aux États-Unis en passant par les montagnes blanches. Une belle journée de 730 km. 

Projet récent Honda CB750 F2 Supersport 1978, montée en 890

Hangar 116, ça mange quoi en hiver ?

En fait l’entreprise existait depuis 2013 sous le nom d’Atelier Dave Poulin. En janvier 2019, l’entreprise s’est incorporée et elle a changé de nom pour Hangar 116. On voulait un nom bilingue qui représente bien l’entreprise, qui a débuté dans un hangar en 2002 à mes 17 ans chez mes parents, numéro de porte 116. 

C’est aussi à mes 17 ans que j’ai acheté ma 1ère soudeuse, et j’ai commencé à modifier mes frames de VTT pour mettre des moteurs de moto sport et les rendre plus performants. 

Projet récent Honda CB750 F2, silencieux sur mesure

Depuis, je n’ai jamais cessé de travailler sur des motos. En 2015, après avoir écouté l’émission Cafe Racer avec mon cousin Dominic qui commençait à travailler pour moi, on a sorti nos vieux « BECIK » pour leur donner un nouveau look. Une fois terminés, nous les avons publiés sur Facebook et la directrice du Salon de la Moto de Montréal nous a offert d’aller les présenter. Suite a cette premiere année au salon, mon garage s’est transformé en atelier de restauration, de modification de moto et de silencieux sur mesure, que nous fabriquons à la main.

Les produits Motogadget

Tu distribues aussi Motogadget, tu nous en parle un peu plus ? 

Je vends toute la gamme de produits Motogadget et j’en fait l’installation. Ces produits sont ultra fiables, de haute qualité, construit en Allemagne et dont j’ai confiance. Ce sont des clignotants discrets dont l’éclairage se voit de loin, des compteurs de vitesse/rpm, des miroirs sans verre, des unités de contrôle pour rendre l’électronique de vos vieilles motos aussi fiables qu’une moto neuve. C’est efficace et simple à utiliser. 

Premier build, GL550 montée en CX650

Ton build dont tu es le plus fier

C’est mon Honda Silverwing GL500 1982 que j’ai transformé en scrambler avec un moteur de CX650. Cette moto a fait tourner les têtes et a fait énormément jaser au salon de la moto en 2017. Je suis fier de tous mes builds autant les miens que ceux de mes clients, car j’en prends bien soin et je ne néglige aucun détail. 

Le monde de la moto a changé au Québec ?

Les motos de type Cafe Racer, Bobber, Scrambler, Brat sont plus populaire depuis les 6-7 dernières années. Les gens ont pris plaisir à modifier leur vieille moto. C’est pour cette raison qu’elles sont difficiles à trouver et qu’elles ont grimpé de prix. 

Silencieux sur mesure sur une CB750

Des projets futur pour Hangar 116 ? 

Depuis décembre 2020, nous avons notre propre équipement de sandblast et de peinture cuite (powder coat) pour offrir la meilleure qualité possible à nos clients. De cette façon, nous réalisons chaque projet de A à Z dans le garage sans avoir à faire intervenir de sous-traitants, on s’assure ainsi d’un produit impeccable tout à l’image de hangar 116. 

Nous travaillons activement sur notre boutique en ligne pour l’optimiser. Nous y vendons des produits de qualité approuvés et testés directement dans notre atelier. Notre but étant de rendre disponible à tous les produits que nous utilisons quotidiennement. À venir sur le site web: de nouveaux silencieux fabriqués ici-même, performants et de hautes qualités. 

We first heard of Original Garage Moto from their speciality motorcycle parts and we always wanted to learn more. Their upcoming movie, PROPAGANDA, was just the right excuse. Let’s go!

What is your first memory of being on a motorcycle?

Sam (Co-owner): I got introduced to motorcycles when I was 3 years old by my dad on a 69’ Mini Trail. From 4 Y-O to about 20 I kept riding & also racing dirt bikes. Ended up quitting racing because of injuries and going back to school to finish up my engineering degree in Montreal. It’s just been a part of me since the beginning!

AP (Co-owner): Got my first dirt-bike at 14 YO – A beat up kx125! Did not ride much since this thing was always broken haha That’s only when I actually moved in with Sam during our Degree in Mtl that I got a fresh H-Ds. From that point, Sam and I started to customize bikes and never stopped. That’s basically how we came up with the OG Idea. 

Taylor Lamothe

Original Garage Moto, present yourself!

We are a young Motorcycle product and apparel company focused on the V-Twin market. Our inspiration comes from the love we have for motorcycles mixed with the desire to innovate and create unique products. Our crew roots come from dirtbikes racing & custom bikes building. We do have a strong background in engineering that pushes us trying to create new stuff for motorcycle enthusiasts.

Evan Shay Photography

This movie is in memory of Tyler Davidson, do you want to share something about him?

He was quiet, humble and his natural talent on a bike amazed everybody around him. He didn’t talk too much but his actions spoke for themselves. He was very calculated and analyzed everything before he’d set out to accomplish a task. We are blessed to have met shortly during this project with Tyler. He lived his life to the fullest while chasing this crazy dream that not too many people understand! It’s a battle and he was fighting through it like the rest of us riders and he will always be with us in spirit. Ride In Peace Tyler Davidson. 

Sequence Films

Propaganda is produced by Sequence Films, can you tell us more about how this project came together? 

The Sequence Films crew have always kept an interest in producing passion projects like this one. J.P. Veillet and Christian Martinez are childhood friends and producing a movie of this sort has always been a dream for them. But life got busy, Christian was on tour most of the year, timing was never proper to film a long length production. With Covid basically slowing down every industry and shows being canceled around the world, all those boys got together to pay tribute to the good old days when producing video content was more than a minute spark on Instagram.

Where can we see the movie, and WHEN??? 

The film will premiere in Montreal in the first week of August. We will be announcing it shortly.

Have you seen a change in the motorcycle world since the last 5 years?

The motorcycle trends keep changing while the community around it always shares the same good values. For us the Performance Harley scene & H-Ds stunt scene has just exploded over the past 2 years and keep growing with the Bagger GP series kicking this summer. That’s definitely where our focus is right now. We also keep our eyes on the electric motorcycles which are for sure coming up real soon.

Original Garage Moto

Future projects for Original Garage? 

The results of the hard work we put in the last few years is finally paying off! We expanded our product line, got a new shop and sold our product in more than 19 countries. 2021 will bring many challenges for us as we start working on Indians motorcycles and race inspired carbon fiber parts. We also just acquired better engineering tools like a 3D scanner and high end 3D printing device which help us stay ahead of the waves & trends. This off season will be packed with a bunch of new rad parts for sure! We are working hard to keep our Canadian brothers proud of having a Hard Parts company brand right here in Québec, Canada!

 

Forever North Crew

 

Nous sommes à peine en juillet que tu as déjà épluché tous les résultats Google pour les recherches classiques comme:  Où aller en moto et les plus belles routes du Québec ?

T’es pas seul.

Peu importe notre niveau de passion pour la moto, on finit toujours à un moment où un autre à se demander où est-ce que je pourrais bien aller aujourd’hui?

Pourtant on s’entend tous pour dire qu’en moto, ce n’est pas la destination qui compte mais la ride pour s’y rendre et les souvenirs qu’on crée en chemin. Ceci dit, pour faire de belles découvertes il faut être un peu créatif dans tes recherches.

Voici quelques pistes out of the box à utiliser pour trouver la destination de ton prochain road trip.  Spoiler alert, ça se peut que tu sois déçu en arrivant mais ça ce peut aussi que ça soit la ride de ton été, il faut l’essayer pour le savoir !

crédit photo Marie-Pier Martineau

La carte du patrimoine kitsch au Québec  

Cette carte répertorie les vestiges kitsch de notre belle province. 

Est-ce que je suis du genre à faire un détour pour aller voir une grosse fusée devant un dépanneur ou un motel de région figé dans les années 60? Oui.

Aller voir les dinosaures au Madrid te parait un peu ludique comme concept? En effet!

Mais ça fait partie de la culture populaire, comme le Gibeau Orange Julep et le méga camion benne de Val-des-Sources.  Ce ne sont pas des destinations flamboyantes, mais on aime les visiter de temps en temps. Parce que ces spots mythiques viennent avec un bout d’histoire, des gens qui ont du vécu et quelque chose à te raconter.

crédit photo Marie-Pier Martineau
crédit photo Marie-Pier Martineau

L’application Th3rdwave 

Cette app offre une carte qui te permet de découvrir les plus beaux cafés du Québec et d’ailleurs. On ne parle pas des grandes chaînes populaires ici, mais plutôt de micro torréfacteurs et d’espaces chaleureux et design.  Le genre d’endroits où tu risques de rencontrer des proprios totalement passionnés qui te parleront de leurs cafés et de leur concept avec les yeux qui brillent.

crédit photo Marie-Pier Martineau

Le livre Moutarde Chou (éditions Cardinal)

Pas besoin de plus d’explications ici, moto et pit stop au shack à patates ça s’accorde à merveille.

Dans ce livre, la journaliste Emilie Villeneuve et le photographe Olivier Blouin nous présentent l’histoire ainsi qu’un répertoire des cantines incontournables du Québec. Chaque région a sa spécialité et se livre tout en images est un excellent point de départ pour planifier un road trip. 

crédit photo Marie-Pier Martineau

La carte interactive de l’association de Micro-brasseries du Québec

Des micro-brasseries il y en a maintenant aux 4 coins du Québec et c’est tant mieux pour notre soif mais aussi parce que plus l’offre grandit, plus les entrepreneurs passionnés redoublent d’originalité pour que leur marque, leur philosophie et leur espace se démarquent. 

Cette carte interactive regroupe plus de 150 établissements de cette industrie florissante.

Et pour terminer, un classique pour se rendre à destination et maximiser le plaisir: Utiliser la fonction  » évitement des autoroutes » de Google map. C’est un must ! Mais savais-tu qu’il y a aussi l’option de faire croire à Google que tu roules en vélo ? Il te proposera des itinéraires et des routes beaucoup moins achalandées. C’est parfait pour prendre quelques détours et profiter du paysage !

Bonne route !

Texte par Marie-Pier Martineau,  collaboratrice aux milles talents

 

On ne sait pas pour vous, mais pour nous le beau temps se mesure en nombre de rides de moto. Et on est chanceux au Québec, que tu partes de Montréal ou de Bromont, il y a pleins de coins à découvrir, seul ou entre amis. 

On laisse la parole à Julie, qui nous fait découvrir un coin magique au pieds du mont Shefford.

Je me suis promenée ce week-end à la Brasserie la Ferme, un endroit pittoresque et beau pour les yeux à découvrir absolument !

Je vous conseil d’éviter l’autoroute pour y aller, je suis plutôt passée par plusieurs petits chemins de campagne. Le plus direct est via la route 112, mais je vous suggère de passer par St-Jean-sur-Richelieu via la 104 direction Farnham et longer la rivière Yamaska sur le chemin Magenta pour joindre la 139 direction rang 8 et rejoindre le chemin Brosseau qui nous amène à La Ferme.

Arrivée sur place, la vue sur le Mont Shefford est à couper le souffle. La ferme est nichée au coeur d’un champ de blé et de houblon pour un dépaysement complet qui donne envie d’y passer la journée ! Nous avions droit à un BBQ Brésilien sur place, sinon vous pouvez apporter votre picnic, des tables sont à votre disposition.

Fidèle à leur devise on récolte les bières que l’on sème, je vous conseil le plateau de dégustation. Chaque bière est l’expression de leur terroir, cultivant leurs céréales et houblon sur place. C’est vraiment un coup de cœur de plus pour la région.

Au plaisir de vous croiser sur les routes de notre belle campagne Québécoise !

Brasserie La ferme sur Instagram